Skip to navigation Skip to the content
Cabaret
Starbugs
Slide background

théâtre

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

du 10 au 15 février

Le poisson combattant

de Fabrice Melquiot, nouvelle création de la Compagnie du Passage

Ce n’est pas qu’une fiction / ce n’est pas qu’une fable / ce n’est pas qu’un mensonge.

C’est une séparation. On ne s’aime plus, pas question de jouer les copains, quittons-nous. Alors il part, lui laisse la maison, à elle. Elle et la petite, leur laisse tout. Parce que la petite restera avec elle; faut croire que ça l’arrange, lui. La nuit précédant son départ, le poisson combattant, celui de la petite, qu’on a appelé Charlie, qu’on a vachement aimé depuis un an qu’il dort là, le poisson combattant saute hors de son bocal et meurt, sec, au pied de la console. Dès lors, pour lui, un seul but: trouver l’endroit pour l’enterrer, enterrer le poisson quelque part, va savoir où, un endroit, mettons idéal, disons même l’endroit prévu, on imagine qu’un endroit est prévu pour chaque créature, c’est ce qu’il se dit. Comme s’il en allait de sa propre existence, remisée, défaite, à recoudre, il prend la route. Errant, il s’immisce dans des identités, passagères, provisoires, en attente d’un mirage ou d’un miracle.

théâtre

Doute

de John Patrick Shanley, par la Compagnie du Passage

26 octobre