Skip to navigation Skip to the content
Looping
Antonia de Rendinger

théâtre

9 décembre

La maison de Bernarda Alba

de Federico García Lorca, mise en scène Yves Beaunesne

Censuré en Espagne jusqu’en 1964, ce monument de la littérature ibérique est la dernière pièce de Lorca, écrite en prison en 1936, deux mois avant son exécution par les milices franquistes.

Dans un village andalou au milieu des années 1930, Bernarda Alba porte le deuil de son mari et maintient dans l’isolement sa mère et ses cinq filles célibataires. Amour, mensonges et frustrations dressent les murs de ce huis clos oppressant, qui révèle la violence d’une Espagne verrouillée de l’intérieur et dont l’auteur annonce le long repli par la faute des croyances et des superstitions. Dans le rôle-titre, Myriam Boyer est impériale en femme autoritaire.

 

Mesures sanitaires (Covid-19) :
Retrouvez les dernières informations concernant les mesures mises en place par le Théâtre du Passage pour vous accueillir en tout sécurité en cliquant ici.