Skip to navigation Skip to the content

Votre avis nous intéresse ! Prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire de satisfaction. Merci d’avance !

Retour

[vc_row][vc_column width= »1/1″][vc_column_text]

Une galerie de portraits sensibles et sincères, dont le ton bouillonnant et empreint de liberté fait écho à l’univers de Zouc.

Dans les années septante, l’humoriste jurassienne Zouc feuilletait son «alboum» personnel, croquant une cheftaine, un gynécologue ou une schizophrène et s’appropriant l’autre pour y trouver quelque chose d’elle-même. C’est ce à quoi tend aussi Laetitia Dosch qui, comme elle, sait restituer à travers ses personnages toute l’étrangeté de notre époque, ses tics sociaux, sa mesquinerie et ses pulsions de vie. Avec une liberté de ton, une sincérité et une radicalité dignes de son ineffable modèle.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text el_class= »passage-quote »]Il y a beaucoup de Zouc dans Laetitia Dosch. Une même manière de précipiter la matière humaine dans un geste, un regard, un timbre, un phrasé. La même faculté, un peu borderline, de devenir le sujet observé.»

Le Temps[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text el_class= »passage-quote »]La comédienne réussit, sans nombrilisme, une performance très intelligente. Elle offre aussi un (auto-) portrait réussi de femme libre, moderne et décomplexée.»

24 Heures[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/4″][vc_facebook type= »button_count »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/4″][vc_tweetmeme type= »horizontal »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/4″]

[/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/4″]
[/vc_column_inner][/vc_row_inner][/vc_column][vc_column width= »1/2″][/vc_column][/vc_row]

Générique

directrice artistique et interprétation
Laëtitia Dosch
co-mise en scène, aide à l’écriture
Yuval Rozman

oeil extérieur ponctuel
Fanny de Chaillé
scénographie
Nadia Lauro
lumières
Jonas Buhler

administration CH
mm – Michaël Monney
Alexandre de Charrière
administration FR, production
AlterMachine – Elisabeth Le Coënt
Camille Hakim Hashemi

production
Viande hachée du Caire et Viande hachée des grisons
coproduction
Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes
Arsenic, centre d’art scénique contemporain – Lausanne
Centre Culturel Suisse – Paris

soutiens
actoral 2015
La Comédie de Reims – Centre dramatique nationale
Le Centre dramatique national d’Orléans
Théâtre de Vanves
Ville de Lausanne
Loterie Romande
Fondation Nestlé pour l’Art
Ernst Göhner Stifftung
La SPEDIDAM
L’ONDA
Pro Helvetia, Fondation Suisse pour la culture