Skip to navigation Skip to the content
D’après
Le conte des contes

théâtre

26 · 27 · 28 · 29 novembre

Piano Paradiso

de et par Alain Bernard, mise en scène Gil Galliot

Découvrez le parcours plein de fantaisie d’un compositeur passionné de cinéma, qui aurait rêvé de s’inscrire dans le sillon d’Ennio Morricone.

Dans ce récit espiègle et riche en digressions autobiographiques, Alain Bernard nous emmène sur les pas d’un pianiste habité par le septième art mais dont les rêves ont été contrariés par les difficultés du métier d’artiste. Situations loufoques, anecdotes et jeux de mots rythment ce solo particulièrement enlevé, qui égrène les mélodies célèbres comme autant de madeleines de Proust.

 

Mesures sanitaires (Covid-19) :
Retrouvez les dernières informations concernant les mesures mises en place par le Théâtre du Passage pour vous accueillir en tout sécurité en cliquant ici.

Passant en virtuose du piano droit au synthé, à l’aise dans tous les genres, ce soliste insolite fait feu de tous doigts jusqu’à transformer en tango, en jazz ou en bossa les grands classiques qu’il vénère.»

Le Canard enchaîné

Alain Bernard explicite les ficelles de la composition et prend le public à partie avec autant de malice que d’authenticité pour le faire participer entre deux éclats de rire.»

Télérama