Skip to navigation Skip to the content

Le guichet de la billetterie est fermé dès le 3 juillet et rouvre le mardi 16 août à 12h. Faites vos achats en ligne ou envoyez un mail à billetterie@theatredupassage.ch. Bel été à toutes et à tous !

Retour

Une évocation bouleversante de la gymnaste Nadia Comaneci, qui devint à quatorze ans une légende vivante après une prestation parfaite aux Jeux olympiques de Montréal en 1976.

Se détachant des biographies officielles, Anne-Sophie Mercier et Pascal Reverte, soutenus par une distribution remarquable, évoquent le chaos intime d’un corps qui, après avoir été célébré comme le parangon de la perfection, est écrasé par son propre mythe, façonné par ce qu’ont voulu en raconter la dictature roumaine, le marketing américain et Nadia elle-même, soucieuse de ne pas altérer sa légende. Un spectacle coup de cœur!

« Le spectacle, mêlant intime et politique, tricote des liens nerveux et pertinents entre l’individu et le collectif, la petite et la grande histoire, la voltige ordonnée d’un corps et la valse chaotique des sociétés. »

Télérama

« A la fin, seul reste sur scène l’entraîneur, le démiurge (incarné par Nicolas Martel), qui se lance, grand moment, dans un saisissant monologue. Belle pirouette finale, haute et troublante gymnastique… »

Le Canard enchaîné

Générique

avec
Olivier Broche
Aude Léger
Nicolas Martel
Elizabeth Mazev
Vincent Reverte

collaboration artistique
Alexandra David

scénographie
Jane Joyet

création et régie lumière
Léandre Garcia Lamolla

création musicale et sonore
Antoine Sahler

régie son
Laurent Le Gall

création vidéo
Julien Appert

production
Le tour du Cadran

coproduction
Ki m’aime me suive
Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale de l’Oise
La Manekine – Scène intermédiaire des Hauts-de-France
Le Palace, Montataire
Espace Bernard-Marie Koltès, Théâtre du Saulcy – Scène conventionnée de Metz

soutien
La Faiencerie, Scène conventionnée de Creil