Skip to navigation Skip to the content

Votre avis nous intéresse ! Prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire de satisfaction. Merci d’avance !

Retour

Pour fêter le centenaire de la naissance de Dürrenmatt, ce diptyque s’empare de l’une de ses nouvelles, publiée en 1952, à laquelle un texte inédit de l’auteure neuchâteloise Odile Cornuz fait subtilement écho.

Un jeune homme s’embarque dans un trajet ferroviaire qui devient vite cauchemardesque. Le train qu’il a emprunté s’est engouffré dans un tunnel interminable et s’emballe inexorablement, sans que personne ne semble vraiment s’en inquiéter… Construite comme un dialogue entre la fable fantastique Le Tunnel de Dürrenmatt et la création originale d’Odile Cornuz, Percées, la pièce se révèle riche de résonances en cette époque marquée par l’impuissance et le vertige de l’incertitude. Créé au TPR au printemps dernier, le spectacle s’inscrit dans le riche programme de manifestations proposé cette année par le Centre Dürrenmatt.

Générique

texte
Odile Cornuz
Friedrich Dürrenmatt

avec
Simon Bonvin
Robert Bouvier
Hélène Cattin
Stéphane Mercier
Juliette Vernerey

scénographie
Anna Popek

lumière
Jonas Bühler

son
Stéphane Mercier

costumes
Célien Favre

maquillage
Virginie Pernet

assistante à la scénographie
Stéphanie Friedli

construction décor
Pascal Schmocker

réalisation banquettes
Yvan Schlatter

conseil chorégraphique
Bastien Hippocrate

régie générale
Didier Henry

régie lumière
Elsa Portas

régie son
Marc Sturniolo

production
TPR – Centre neuchâtelois des arts vivants

coproduction
Compagnie du Passage

soutien
Centre Dürrenmatt Neuchâtel
Fondation Charlotte Kerr
Fondation culturelle BCN
Société Suisse des Auteurs (SSA)
Association de soutien du CDN (ACDN)
Office fédéral de la culture Ville et Etat de Neuchâtel