Skip to navigation Skip to the content
Retour

Un cri du cœur qui jette des ponts entre les cultures. Par le metteur en scène de Chaque homme est une race et Eldorado, qui marquèrent le public du Passage en 2011 et 2017.

Manifeste entre danse et parole, Murer la peur est une bombe de vitalité qui dénonce les travers de notre monde, pour lequel il imagine des alternatives poétiques et dissidentes. La musique en est le cœur, puisant autant dans des airs africains que dans le slam et le jazz. Porté par un groupe d’artistes polyvalent·es de Suisse, de France, de Cuba, du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal, le spectacle est émaillé de nombreuses citations, de Nelson Mandela à Nicolas Bouvier, en passant par Ghandi, Pierre Rabhi, Thomas Sankara et Greta Thunberg.

© Jean Mohr
© Salia Sanou
© Salia Sanou
© Salia Sanou
© Salia Sanou
© Salia Sanou

Ce spectacle fédérateur aborde l’instrumentalisation de la peur pour mieux en faire émerger notre capacité de révolte, notre volonté de nous réunir de manière constructive et créatrice.

Générique

mise en scène, coécriture, conception
Patrick Mohr

avec
Amy Badji
Amanda Cepero
Dramane Dembelé
Papis Diabaté
Mame Diarra
Adama Diop
Fallou Diop
Maimouna Doumbia
Lou Golaz
Khalifa Mbaye
Gnagna N’diaye
Cathy Sarr
Aiassatou Sylla

son
Mathilde Tirard

production
Théâtre Spirale

coproduction
Le PONT, Sénégal
Centre Culturel Régional de Thiès
ARCOTS, Thiès

Le Théâtre Spirale bénéficie d’une convention de subventionnement pluriannuelle avec la Ville et le Canton de Genève