Skip to navigation Skip to the content

Votre avis nous intéresse ! Prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire de satisfaction. Merci d’avance !

Retour

Bouleversante mais non dénuée d’humour, cette pièce fait revivre une époque où la Suisse séparait de force des milliers d’enfants de leurs parents pour les protéger d’un milieu présumé indigent et violent.

Basée sur les témoignages d’un couple d’octogénaires neuchâtelois dont les enfances ont ainsi été volées, la pièce restitue leurs paroles, sans volonté d’imitation mais avec une exigence permanente d’authenticité. Les comédiens se réapproprient ainsi non seulement les mots exacts, mais aussi le rythme, les silences et les hésitations des récits tels qu’ils ont été retranscrits, créant une intimité particulièrement forte avec le public.

©Magali-Dougados
©Magali-Dougados
©Magali-Dougados
©Magali-Dougados

« Le théâtre de la compagnie Kokodyniack, redoutablement épuré, est l’un des plus généreux qui se rencontrent sur les scènes romandes aujourd’hui. »

La Tribune de Genève

Générique

conception & texte
Véronique Doleyres
Basile Lambert
Jean-Baptiste Roybon
mise en scène
Jean-Baptiste Roybon

avec
Véronique Doleyres
Basile Lambert
Aline Papin
Nicolas Roussi

chant
Alexis Gfeller
lumière
Alexandre Bryand
son
Xavier Weissbrodt
vidéo
Jérôme Vernez
dessin
Alban Kakulya
costumes
Ingrid Moberg
collaboration artistique
Pascal Meyer
assistanat à la mise en scène
Meriel Kenley
décor
Ateliers de la Comédie de Genève

production
Comédie de Genève

coproduction
Cie Kokodyniack

soutien
Fondation Leenaards
Canton de Vaud
Fondation Ernst Göhner
Hirzel Stiftung
Fondation Hans Wilsdorf
Fondation philosophique Famille Sandoz
Ville d’Yverdon
Fonds d’aide à l’insertion professionnelle pour les jeunes artistes des Teintureries