Skip to navigation Skip to the content
Caravanes et caravelles
Gérard Diggelmann

musique

14 novembre

Misogynie à part

chansons de Brassens

Poète à la plume aussi tendre qu’acérée, Georges Brassens est ici interprété dans ses textes les plus anticonformistes par quatre sacrés lascars!

Accompagnés par le guitariste Narciso Saúl, trois comédiens charismatiques se partagent la scène dans une ambiance de fin de soirée. On se laisse vite emporter par la clairvoyance des textes de Brassens, sélectionnés ici dans son répertoire le plus politiquement incorrect (Je me suis fait tout petit, La complainte des filles de joie, Fernande…), où la misogynie apparente se révèle le vecteur d’une célébration de l’insoumission et de la beauté des femmes.

Les interprètes dessinent tant la complexité que la profondeur du rapport aux femmes de l’immortel gorille. Sous les applaudissements continus du public, ils lui administrent une belle dose d’aphrodisiaque !»

La Tribune de Genève