Skip to navigation Skip to the content

Votre avis nous intéresse ! Prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire de satisfaction. Merci d’avance !

Retour

Un spectacle coup de poing qui dénonce l’hypocrisie européenne et l’impuissance mondialisée face aux crises migratoires.

Dans cette nouvelle pièce satirique, l’auteur de Pédagogies de l’échec et de L’effort d’être spectateur nous projette dans une société allouant une prime d’indemnité aux citoyen·nes hébergeant un·e refugié·e à leur domicile, prime assortie d’une récompense dans le cas où ledit réfugié, poussé à bout, en viendrait à se suicider ! Sans décor et avec une chaise pour unique accessoire, les trois comédien·nes incarnent à merveille les entités contraires de cette farce macabre, dont personne ne sort indemne.

©Giovanni Cittadini
©Giovanni Cittadini
©Giovanni Cittadini
©Giovanni Cittadini

« Fable délicieusement cruelle et pleine d’humour noir et de mauvais esprit. Mais comme toujours, Pierre Notte sait retourner les situations en un clin d’œil, passer du sarcasme au joyeux en une réplique. »

Le Canard enchaîné

« Pierre Notte aborde la question des migrants et de leur survie à travers une pièce à l’écriture parfaitement maîtrisée.»

L’Humanité

« Un théâtre vif et alerte, aussi drôle qu’iconoclaste.»

La Terrasse

Générique

avec
Muriel Gaudin
Silvie Laguna
Clyde Yeguete

musique
Pierre Notte
éclairage
Eric Schoenzetter
régie lumière
Leslie Horowitz
arrangements musicaux
Clément Walker-Viry

production
Scène & Public