Skip to navigation Skip to the content
Retour

La crème de l’humour lausannois vous donne rendez-vous pour ce spectacle qui traite avec humour et finesse d’un sujet qui nous touche tous un jour ou l’autre, de près ou d’un peu plus loin…

La mort, c’est rigolo sauf quand ça nous concerne nous, ou un proche, ou quelqu’un qu’on aime bien, ou une célébrité qu’on admire, ou quand ça touche un·e proche d’un·e ami·e, ou un parent, ou un animal de compagnie, ou un enfant, ou un agneau dans son assiette, ou quand ça survient dans un film, ou quand c’est dans les livres d’histoire, ou quand c’est un accident vachement glauque, ou quand ça concerne un collègue de travail, une personne avec qui on a rendez-vous, un petit hérisson sur la route… Mais à part ça, c’est rigolo non ?

Tel était le postulat de départ lorsque les cinq comédien·nes se sont retrouvé·es sur l’herbe verte d’un parc lausannois. A force d’échanges et de partages d’expériences au sujet de la mort, la troupe décide d’utiliser cette dernière comme thème central d’un spectacle appelé tout naturellement Les gens meurent. S’en suivent alors des sessions d’écriture, de création et de répétition dans les murs du Théâtre Boulimie à Lausanne. Le succès est immédiatement au rendez-vous, si bien que la troupe décide de ne pas en rester là.

Générique

de et avec
Blaise Bersinger
Julien Doquin de Saint Preux
Yann Marguet
Yacine Nemra
Valérie Paccaud

collaboration artistique
Tiphanie Bovay-Klameth

scénographie
Célia Zanghi

création lumière
Mario Torchio

création son
Charlotte Fernandez

direction technique
Johan Rochat

collaboration dramaturgique
Carine Corajoud

costumes
Irène Munier

coiffure & maquillage
Véronique Jaggi

administration
Emma Ducommun

production
Opus One