Skip to navigation Skip to the content

Votre avis nous intéresse ! Prenez quelques minutes pour répondre à notre questionnaire de satisfaction. Merci d’avance !

Retour

Dernière composition d’Offenbach, cet opéra est aussi son chef-d’œuvre. La griserie s’y mêle au macabre et la veine populaire aux embrasements lyriques. Le romantisme à son apogée!

Passionnés par l’œuvre du compositeur, Yves Senn et sa compagnie de L’avant-scène opéra en proposent une nouvelle exploration! Inspiré de la vie de l’écrivain et poète E. T. A. Hoffmann, cet opéra, parmi les plus joués au monde, est marqué par la quête de l’absolu et de l’idéal féminin. Offenbach s’y montre plus sombre qu’à l’ordinaire, même s’il reste fidèle à son envie d’amuser et d’épingler les travers de ses contemporains.

Générique

direction musicale
Yves Senn

mise en scène
Alexandre De Marco

avec
Georgy Faradjev (Hoffmann)
Daniel Reumiller (Lindorf, Coppélius, Dapertutto, Dr Miracle)
Clara Barbier-Serrano  (Olympia)
Diana Chavarro (Antonia)
Maïté Renaud (Giulietta)
Noémie Stauffer (Niklausse)
Sylvain Muster (Crespel)
Hajatiana Rakotozafy (SpalanzaniB
Vincent Steiner (Franz)
Andrea Ramirez (la voix de la mère)

solistes, chœurs & orchestre
L’avant-scène opéra

sous la direction de
Yves Senn

scénographie
Xavier Hool

lumières
Pascal Di Mito

costumes, coiffures & maquillages
Faustine Brenier

production
L’avant-scène opéra