Skip to navigation Skip to the content
Richard III ou le pouvoir fou
Thomas Wiesel

ciné-concert

5 septembre

Le fantôme de l’Opéra

film de Rupert Julian (1925), accompagné par l'Orchestre du 7ème Art et de la soprano Laura Ansaldi, direction musicale Bernard Duc

En première suisse, l’un des plus grands chefs-d’œuvre du cinéma muet accompagné par l’Orchestre du 7ème Art et par la soprano Laura Ansaldi.

Le film de 1925 avec Lon Chaney a laissé une trace indélébile dans l’histoire du cinéma. Rares sont les histoires à avoir eu autant d’influence. La version projetée du film est probablement la meilleure qui existe et, ayant été conçue spécialement pour cette partition musicale, elle est également unique. Elle fut assemblée par Bret Wood de Kino Lorber à partir de la restauration digitale de référence faite par l’icône de la restauration, David Shepard. Cette version contient notamment la scène du bal masqué coloriée à la main, tandis que les premières scènes de danse, projetées à 20 images par seconde, donnent un résultat plus naturel que les 16 images par secondes de la version Shepard.

La projection du film est accompagnée d’un orchestre de 11 musiciens, de Laura Ansaldi, soprano, dans le rôle de Christine, sous la direction du chef d’orchestre Bernard Duc.

La musique est une partition originale composée par de jeunes compositeurs émergents du Berklee College of Music de Boston. L’innovation est d’être parvenu à synchroniser les images et la musique afin de fournir un moment de rêve musical et visuel.

Bernard Duc
Compositeur et chef d’orchestre d’origine valaisanne, Bernard Duc a étudié la musique de film, la composition et la direction d’orchestre au prestigieux Berklee College of Music de Boston. Son talent et sa volonté de toujours donner le meilleur de lui-même lui ont valu d’être nommé assistant chef d’orchestre du Berklee Contemporary Symphony Orchestra. Il a également été sélectionné pour rejoindre le très compétitif Berklee Silent Film Orchestra, avec lequel il a dirigé la musique pour Le fantôme de l’Opéra ainsi que sa composition pour The Freshman lors de deux tournées américaines.

Laura Ansaldi
Soprano italienne, diplômée du Conservatoire de musique de Gênes, Laura Ansaldi a fait ses débuts comme soprano dramatique, se découvrant un talent vocal et une agilité lui permettant de s’adapter à tous types de répertoires, de la musique de chambre à la musique sacrée. Egalement diplômée de l’Académie Chigiana (Sienne) et de l’Ecole de Musique de Fiesole (Florence), elle a poursuivi sa progression auprès du célèbre chanteur Ottavio Garaventa et avec Delfo Menicucci, à l’Académie de Musique de Haut Perfectionnement Tema à Milan. Au cours de sa carrière, elle s’est distinguée dans de nombreux concerts et opéras (Norma, La Traviata, Madame Butterfly, Tosca), se produisant parfois avec des orchestres prestigieux comme le Philarmonique de Kiev.

L’Orchestre du 7ème Art (O7Art)
Cet ensemble musical a pour vocation l’interprétation de musiques de films lors de ciné-concerts. Les musiciens sont soigneusement sélectionnés parmi les meilleurs professionnels de Suisse. Contrairement à d’autres ensembles musicaux qui se concentrent uniquement sur l’aspect musical, la compréhension des différentes scènes du film joue un rôle central dans son processus de travail. Cette approche permet à la musique de prendre vie à l’intérieur du film et de faire partie intégrante de la narration.

Rien de moins que passionnant ! »

Leonard Maltin
critique de cinéma américain