Skip to navigation Skip to the content
Ma folle otarie
Colors

théâtre

16 mai

Le dragon d’or

d’après Roland Schimmelpfennig, mise en scène Robert Sandoz

Dans cette création poignante et divertissante, le sort des déracinés est révélé par un incident cocasse survenant dans un take away asiatique, quelque part en Europe…

Après Le combat ordinaire et D’acier, Robert Sandoz clôt sa trilogie sur la société industrielle, explorant ici l’inscription des étrangers dans les sociétés occidentales. Il suit pour cela le destin de migrants vivant dans l’indifférence des habitants de l’immeuble où ils travaillent. Le texte rend subtilement compte de l’imbrication de chacun dans les rouages de notre société et de la difficulté de sortir celle-ci de ses impitoyables travers.

27.04.2019 24 Heures – Natacha Rossel
Les mille histoires de la cuisine du Dragon d’or

01.05.2019 RTS Culture – Thierry Sartoretti
Dragon d’or, un bon bol de théâtre à la sauce piquante

14.05.2019 Le Temps – Marie-Pierre Genecand
Les «pad thaï» explosifs de Robert Sandoz 

27.04.2019 La Liberté
14.05.2019 Le Courrier – Elisabeth Haas
L’audace et la légèreté