Skip to navigation Skip to the content
Kvetch
Yann Marguet – Exister, définition.

théâtre

5 octobre

Hiroshima mon amour

d’après Marguerite Duras, avec Fanny Ardant

L’un des plus beaux textes de Duras, à l’origine du film culte d’Alain Resnais, rendu avec sobriété et intensité par une grande comédienne que l’on aime tant en femme passionnée.

Evoquant la rencontre entre une Française et un Japonais à Hiroshima quelques années après la bombe atomique, Hiroshima mon amour est surtout le cri du souvenir d’un amour déchirant que cette femme connut avec un soldat allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Fanny Ardant, littéralement traversée par les mots de l’auteure, se montre tour à tour blessée, enjouée, révoltée, impénétrable et toujours d’une grande subtilité.

Evidence d’une rencontre, celle de l’œuvre de Marguerite Duras, de sa langue, de sa phrase, de son style, avec Fanny Ardant, sa voix unique, son timbre, ses inflexions sophistiquées.»

Le Figaro