Skip to navigation Skip to the content
Riquet
En Plata

théâtre

du 8 au 11 février

Un album

de et par Laetitia Dosch

Une galerie de portraits sensibles et sincères, dont le ton bouillonnant et empreint de liberté fait écho à l’univers de Zouc.

Dans les années septante, l’humoriste jurassienne Zouc feuilletait son «alboum» personnel, croquant une cheftaine, un gynécologue ou une schizophrène et s’appropriant l’autre pour y trouver quelque chose d’elle-même. C’est ce à quoi tend aussi Laetitia Dosch qui, comme elle, sait restituer à travers ses personnages toute l’étrangeté de notre époque, ses tics sociaux, sa mesquinerie et ses pulsions de vie. Avec une liberté de ton, une sincérité et une radicalité dignes de son ineffable modèle.

Il y a beaucoup de Zouc dans Laetitia Dosch. Une même manière de précipiter la matière humaine dans un geste, un regard, un timbre, un phrasé. La même faculté, un peu borderline, de devenir le sujet observé.»

Le Temps

La comédienne réussit, sans nombrilisme, une performance très intelligente. Elle offre aussi un (auto-) portrait réussi de femme libre, moderne et décomplexée.»

24 Heures


théâtre

Bigre

mélo burlesque, un spectacle de Pierre Guillois

18 · 19 mars